• Coup de Pouce

Rencontre avec Beatrice, la nouvelle présidente de Coup de Pouce


Comment peut on quitter les plages fraiches du Finistère et son air si pur pour venir s’installer dans une ville si tristement connue pour son ciel de plomb et sa pollution?

C’est ma belle mère qui nous a poussé!” répond Beatrice dans un grand éclat de rire.


Hanoi est plus que ses cliches de mauvais temps” sourit la nouvelle présidente de Coup de Pouce. « Notre famille est particulièrement attachée au Vietnam parce que mon mari est à demi vietnamien. Nous avons eu la chance de visiter le pays à plusieurs reprises avant de se décider à y emménager. Pour mon mari, c est un peu un retour aux sources. Pour moi, une nouvelle aventure ! Et bien sur, ma belle mère adore nous rendre visite ! »


Beatrice est la fière maman de 3 enfants donc 2 sont restés en Europe pour finir leurs études. La benjamine passe son bac cette année et suivra les autres en France à la prochaine rentrée.

Je ne pouvais pas concevoir de rester à Hanoi sans m’investir, me rendre utile. Passer d’ingénieur en travaux publics et mère de famille à temps plein à un agenda tout blanc m’était inconcevable.

J’ai connu Coup de Pouce via le Lycée Français et j’ai été très chaleureusement accueillie par ses volontaires. J’ai vite su que mon engagement allait s’ancrer dans la durée.


Une solidarité de mères

Je ne me lasse pas de visiter les familles bénéficiaires, et avec le temps nous créons des liens d’affection au delà de la simple distribution de colis alimentaires. Nous sommes toutes des mères de famille, qui veulent le meilleur pour leurs enfants. Finalement la barrière de la langue n’est pas si importante.


La fierté que je lis sur les visages des mamans qui nous relatent les succès scolaires de leur progéniture est une immense motivation. Je sais que sans notre aide, ces enfants devraient probablement déjà travailler pour aider leur famille. Les 25 euros par mois que leurs parrains leur versent, c’est le moyen le plus sur de concrétiser leurs rêves d’avenir.

Bien sur on peut toujours faire plus. Mais la philosophie de Coup de Pouce est de faire toujours mieux en “offrant la canne a pèche plutôt que le poisson”. J’aimerai pouvoir apporter plus de confort à toutes ces familles. Les aider a envisager sereinement leur avenir, matériel et aussi et surtout celui de leurs enfants. C’est un énorme chantier, mais tous les ouvriers sont extremement motivés ! »



de gauche a droite: Christian, Sylvia, Veronique, Beatrice et Sophie. En haut: Josephina, Marie et Alexandra

0 vue

© 2023 by Feed The World. Proudly created with Wix.com